Y-a-t-il une limite d’âge pour souscrire une assurance obsèques ?

Publié le : 25 août 20214 mins de lecture

En fonction de sa situation financière, il est plus judicieux de penser tôt à une assurance obsèques. Grâce à cette assurance, on peut anticiper le financement et l’organisation de ses obsèques. La majorité des personnes commencent à s’y intéresser lorsqu’elles atteignent les 50 à 60 ans, mais quel est donc l’âge idéal pour ce type d’assurance ?

À propos d’une assurance obsèques

L’assurance obsèques a deux principaux objectifs. D’un côté, elle laisse à la famille du défunt un capital servant à financer ses funérailles et à organiser ses obsèques. D’un autre côté, elle soulage ses proches des différentes démarches administratives. Toutefois, tout dépend du type de contrat d’assurance obsèques choisi. Avec un contrat en capital, la famille de la personne décédée peut utiliser le capital décès qu’elle a laissé pour payer ses obsèques. Ce type de contrat sans limite d’âge pour un contrat obsèques offre deux possibilités : désigner un prestataire de funérailles ou laisser ses proches s’en occuper. Quant au contrat en prestations, il oblige le souscripteur à laisser des consignes pour le déroulement des funérailles et à choisir une entreprise de pompes funèbres.

À quel âge devrait-on souscrire une assurance obsèques ?

Bien qu’il y ait une assurance décès comportant des restrictions liées à la limite d’âge pour un contrat obsèques, l’assurance obsèques est très souple. Certains assureurs fixent un âge plancher, tandis que d’autres acceptent la souscription des personnes âgées de 80 à 85 ans. L’âge idéal pour souscrire une assurance obsèques dépend ainsi du capital décès qu’on souhaite laisser à ses proches et surtout de la durée pendant laquelle on souhaite verser une cotisation. En règle générale, la cotisation est faible lorsqu’on est encore jeune. Par contre, le versement en viager qui est moins courant est totalement l’inverse. On a le choix entre :

  • Un versement unique
  • Des versements temporaires
  • Des versements en viager

Des contrats pour chaque tranche d’âge

Il n’y a pas une limite d’âge pour un contrat obsèques. Pour ceux qui ont moins de 65 ans, le contrat en capital est à prendre. Demandant une cotisation parfois temporaire durant une période déterminée, il permet d’assurer le financement des obsèques, tandis que le capital est reversé au bénéficiaire après la mort du souscripteur. Entre 70 et 80 ans, les seniors peuvent opter pour un contrat obsèques ou un contrat prévoyance assurant le versement d’un capital et prévoyant partiellement ou en totalité l’organisation de leurs obsèques. Dépendant du capital fixé, la cotisation à verser jusqu’à la mort du souscripteur pourrait être temporaire ou viagère. A partir de 80 ans, de nombreux organismes financiers ne proposent plus de solutions prévoyance obsèques. À cet âge, une personne peut toutefois opter pour un contrat obsèques ou un contrat en prévoyance pour préparer le déroulement des obsèques.     

Pourquoi mettre en place un contrat obsèques ?
L’assurance obsèques est-elle exonérée d’impôts ?

Plan du site